Test : Violator

On peut dire que question Shoot them up l’Amiga est plutôt bien loti. Il faut dire que l’âge d’or du shmup correspond parfaitement à celui de nos bécanes préférées (oui en gros 85/95). Parmi cette farandole de shoot, certains passent inaperçu ! C’est le cas de VIOLATOR sorti sur machines OCS en 1991. Inaperçu, c’est-à-dire ? Grosse merde à la U.S. GOLD ou tout le monde était à la plage lors de sa sortie ? C’est ce que nous allons voir dans ce test…

Bon je vous ne cache pas que pour trouver des infos sur le jeu sur la toile est un peu peine perdue. Même le génialissime site Hall Of Light (HOL pour les intimes) n’a pas le scan de la boîte et disquettes… Pourtant, il n’est pas classé dans les ultra-rares… Peu importe, passons, allons de l’avant et tachons de déterminer pourquoi.

Heureusement, vous avez une jauge de vie !
L'info est en bas de l'écran en % (D)

Pour commencer, le soft a été développé par une seule et unique personne, Phil Ruston, pour le compte de CODEMASTERS.
Il s’agit d’un shoot them up vertical comprenant 4 niveaux, qui sont ma foi fort long, mais aussi et je dirais même, malheureusement, trop proche graphiquement… Je ne vois pas de différence graphique entre chaque niveau, ce qui est fort dommage. Vous contrôlez un hélicoptère et avez pour mission de détruire tout se qui passe devant votre champ de vision. Ne me demander pas un scénario, j’en sais rien. Butez-les tous et restaurez la paix dans le monde. Voilà, vous êtes content ?

Bon, alors soyons clair, je trouve l’animation de Violator extrêmement bien foutue. De nombreux ennemis apparaissent à l’écran, et virevoltent tel un ballet de danseuses étoiles. A cela s’ajoute des tirs ennemis fort nombreux qui ne vous laisseront pas un instant de répit. Peut être avons-nous là un maniac shooter qui ne le savait même pas lui-même… Je ne vous cache pas que cette profusion d’ennemi va apporter au soft un sacré challenge !

Le nombre de missile restant est indiqué en
bas de l'écran, ici 11 (W)

Pour réduire à néant tous ces vaisseaux ennemis (hélicoptères, avions, tourelles…) vous disposez d’une arme principale assez correct composée de deux tirs qui permettent de viser large. Quelques bonus viendront vous rendre la tâche moins difficile, il vous suffira de récolter les pastilles que laisseront les ennemis que vous avez joyeusement déglingués. Au menu, la fameuse bombe que tout bon shmup vous propose, vous permet de réduire d’un seul coup tous les ennemis présents à l’écran en cendre, utile pour vous sortir d’une grosse galère !  La traditionnelle vie supplémentaire est également au casting. Mais le bonus le plus utile est sans nul doute l’upgrade d’arme, les missiles au nombre de quatre par lancée viendront temporairement remplacer votre tir principal. Oui vous avez bien lu, temporairement, un laps de temps vraiment très court ! Voilà en ce qui concerne les différentes armes et bonus, ça ne fait vraiment pas lourd, dommage…

 

Un boss, rien d'extraordinaire...


Bien évidemment, à chaque fin de niveau vous attend le traditionnel boss de… fin de niveau, bien vu ! Pas de souci particulier les concernant. Ils ne font que descendre très lentement l’écran pour ensuite remonter toujours aussi lentement, à vous d’éviter ses tirs et de gentiment lui tirer dessus. Enfin, un fois l’ennemi en bas de l’écran, y’a plus qu’à attendre qu’il remonte… très lentement aussi … Sûrement des pilotes Suisses…

Oh de l'eau, ça change un peu !!

Techniquement, le jeu s’en sort pas trop mal. Les graphismes sont pas trop mal, mais vraiment il n’y a pas assez de variétés entre les niveaux, voir même entre les différents ennemis, c’est vraiment fort regrettable, car ça ne motive pas à découvrir la suite du jeu. Côté son, c’est aussi pas mal. Les musiques sont composées par Matthew Simmonds, sauf que vous entendrez la même musique du début à la fin. Oui donc une fois encore, c’est répétitif… Surtout que vous avez les choix entre les musiques et les bruitages, mais pas les deux en même temps !!! Mais franchement ? Pourquoi tant de haine ? Ça me saoul ça … C’est comme si on me proposait du fromage, et qu’on si je veux du pain OU du vin !!! Pffff c’est dégueulasse … Les bruitages sont pas mal si on se bouche les oreilles lors qu’on tire, mais sérieux c’est ripper d’une version de PAC-MAN ?  La maniabilité est de très bonne facture.

Voilà donc pourquoi VIOLATOR n’est pas très connu, c’est un bon shoot mais vraiment sans plus, et surtout vraiment graphiquement très redondant … De plus, je suis toujours à la recherche du mode deux joueurs… Après on pardonnera peut-être ses quelques défauts en sachant que le jeu n’a été développé par une seule personne…

Les Plus

  • Excellente animation.

Les Moins

  • Manque d’originalité.
  • Pas de modes deux joueurs.
  • Musiques ou bruitages.


Test rédigé par Sebkos, le 03/12/2017

Retour sur la fiche de Violator

Notes

graphismes12
12
musique/sons13
13
animation17
17
maniabilite15
15
difficulte17
17

intérêt

60 %